Modele pleyel

Dans cette première moitié du XIXe siècle, la vie musicale parisienne était en plein essor. Le 1er janvier 1830, Camille Pleyel organise le premier concert public joué sur un piano Pleyel, en s`engageant dans ce qui deviendra une coutume: jouer dans des concerts publics sur les pianos de l`entreprise. Cette aptitude à s`entourer d`artistes, à découvrir des talents et à les faire jouer ses instruments est l`une des caractéristiques de la société Pleyel. Camille a considéré les événements musicaux où le public pouvait apprécier et juger les qualités sonores des instruments qu`il a vendus comme complémentaires à son industrie. En 1824, à l`âge de 35, Camille rejoint son père dans l`aventure des pianos Pleyel. Camille avait profité de ses nombreux voyages pour visiter les fabricants de pianos, comme Broadwood, et il a été inspiré pour améliorer ses propres pianos. L`arrivée de Camille était donc le héraut d`une réorganisation en profondeur de l`entreprise, qui a rapidement payé. En effet, à partir de 1825, ses recherches et son travail novateur ont permis à l`entreprise de se développer. Mais Camille avait un autre atout important: ses liens et ses relations amicales avec les grands musiciens de l`époque. Kalkbrenner, qui avait déjà aidé son père, est devenu son partenaire en 1824, tandis que d`autres artistes comme Cramer, Moscheles ou Chopin ont promu la marque dans le monde entier. Ainsi, peu de temps après son arrivée, l`entreprise s`est agrandie et a acquis une renommée internationale.

Au cours des 15 dernières années du XVIIIe siècle, Ignace Pleyel était le musicien le plus populaire et le plus joué; son talent a été grandement apprécié par ses collègues, dont le premier était Mozart, qui a dit à propos de Pleyel: “quelle joie pour la musique.” Couronné de cette réputation, Pleyel a joué une série de concerts à Londres en 1792 avec son maître Joseph Haydn. Les deux étaient virtuoses à la hauteur de leur art. Alors que la révolution Français était en plein essor, les meilleurs artistes Français ont été invités à célébrer cette nouvelle ère de liberté, d`égalité et de fraternité. Ainsi, Ignace Pleyel composa l`hymne à la liberté en 1791 et la révolution du 10 août en 1793. Et tandis que les compositeurs révolutionnaires furent nommés enseignants au nouveau conservatoire, Ignace préféra s`installer avec sa famille dans le quartier de la chaussée d`Antin à Paris, où il fonda une maison d`édition musicale. En 2006, le chanteur de Hong Kong Edmond Leung a joué dans son concert sur l`un des deux seuls pianos Pleyel du monde réalisés pour Chopin, ainsi que 6 autres pianos, allant de 1844 (le Pleyel) à des pianos plus contemporains. Un autre était une version plus récente d`un piano Pleyel. Dans une interview en 2013 à la nouvelle République, vous évociez votre tristesse au sujet de la fermeture de l`usine de Saint-Denis (près de Paris). Que pensez-vous de la reprise actuelle de la fabrication en partenariat avec les fabricants asiatiques? J`ai en effet entendu parler de ce renouveau, dont je suis ravi.

投稿者:

homasho

日本相撲協会錣山部屋、元豊真将の立田川豊英です。